Les autres merveilles du monde

Tout le monde s'accorde à dire qu'il existe sur terre sept merveilles du monde, ni plus ni moins. Nous l'avons vu, ces merveilles ont été définies après Alexandre le Grand d'après quatorze listes différentes.

Mais, pourquoi n'avoir sélectionné que sept merveilles alors que d'autres monuments tout aussi imposants existaient déjà à cette époque ? Une réponse que nous pouvons donner est que le chiffre sept jouaient un rôle exceptionnel. Par exemple, les babyloniens ne connaissaient que sept planètes, ce qui a eu comme conséquence les sept jours de la semaine.

La tour de Babel

Certaines personnes pourtant nous parlent de l'existence d'une huitième merveille, la tour de Babel. Ce monument décrit dans les textes bibliques serait à l'origine des différentes langues parlées sur terre. En réalité, la tour de Babel a effectivement existé en Mésopotamie à Babylone. Il s'agissait d'une Ziggourat à plusieurs étages contenant, en son sommet, un temple dédié au dieu de la ville : Mardouk. La croyance de l'époque voulait qu'aucun homme ne pouvait entrer dans la chambre de Mardouk la nuit. Seule une femme de Babylone, élue par les prêtres, pouvait passer la nuit avec le dieu.

Aujourd'hui la tour n'est plus qu'un amas de terre parmi les roseaux. En effet, sa construction en terre cuite n'a pas résisté aux intempéries.

La tour de Babel, huitième merveille

La grande muraille de Chine

La construction de la muraille de chine remonte au IVème siècle avant notre ère, lorsque la Chine était morcelée en plusieurs royaumes s'affrontant entre eux. Les royaumes du nord devant en plus faire face aux invasions barbares construisirent des tronçons de muraille en terre et en cailloux.

Vers 220 avant Jésus Christ, l'empereur Quin Shin Huang de la Chine nouvellement unifié décide d'unir les bouts de fortifications entre eux pour former une seule et unique muraille protégeant le nord du pays.

La construction se poursuivie jusque sous les Ming (1368 à 1644), soit pendant plus de 1800 ans. Mesurant plus de 6 000 Km le long des frontières nord et nord-ouest de la Chine , elle est considérée comme le plus grand ouvrage du génie militaire.

En étudiant de plus près les détails de la grande muraille de Chine, on s'aperçoit qu'il est en fait techniquement impossible de la voir depuis la lune comme certains le prétendent. En effet, la largeur de la muraille est au maximum de dix mètre. La voir depuis la lune signifierait que nous sommes capable de voir le crochet d'une pâte d'un acarien à dix mètre distance.

La grande muraille de Chine

Le Taj Mahal

Le Taj Mahal, situé à Agra en Inde, est considéré comme un des chefs d'œuvre de l'art moghol. Ce palais fut construit par l'empereur Shah Jahan (1592-1666) en l'honneur de son épouse favorite Arjumand Banu Bagam morte à l'âge de 38 ans.

La construction du Taj Mahal a duré quinze ans et a requis 20 000 hommes et 40 000 éléphants.

En 1658, Shah Jahan est destitué par son fils, accusé d'avoir ruiné la ville avec la construction de ce mausolée.

Nous pouvons toujours admirer la splendeur du Taj Mahal à Agra. Cependant la pollution causée par l'industrie altère fortement l'éclat du marbre et pourrait à terme détruire ce palais somptueux.

Le Taj Mahal en Inde

Le Colisée de Rome

Le projet du Colisée fut établi par Vespasien qui voulait rendre à Rome sa grandeur suite au règne destructeur de Néron. Inauguré en l'an 80, le Colisée avait une capacité de 50 000 places assises. Il mesure 187m de long, 155m de large et 50m de haut.

On organisait principalement dans cet amphithéâtre des combats de gladiateurs et d'animaux. La structure du Colisée permis également d'organiser des joutes nautiques en inondant sa partie basse.

Le dernier combat de gladiateur a eu lieu au début du V ème siècle. Depuis, les nombreux tremblements de terres et pillages ont infligés des dégâts irréversibles à ce monument. Certaines pierres ont même été utilisées pour la construction de la basilique Saint Pierre de Rome.

Le colisée de Rome

Pour nous contacter, écrivez nous un mail à contact@les-7-merveilles.fr